Les syndromes gériatriques correspondent à des situations de santé très spécifiques chez les personnes âgées. Ils se manifestent dans des conditions cliniques qui, chez les seniors, diffèrent de celles dans lesquelles les mêmes pathologies se manifesteraient chez les jeunes patients. Quels sont-ils ? Comment les dépister et les traiter ? On fait le point.

Syndromes gériatriques : de quoi parle-t-on ?

Les syndromes gériatriques peuvent être de plusieurs ordres :

  • Des troubles de la marche et de la locomotion ;
  • Des problèmes de vue ou d’audition ;
  • Des troubles du transit intestinal ;
  • Un syndrome de glissement ;
  • Des modifications du sommeil ;
  • Des troubles de la communication ;
  • Des problèmes bucco-dentaires ;
  • Des troubles cognitifs ;
  • Des escarres ;
  • Une incontinence urinaire et fécale ;
  • Une dénutrition / déshydratation ;
  • Une dépression

Par définition, la fréquence des syndromes gériatriques augmente avec l’âge. Certains s’observent même uniquement chez les personnes âgées. Ils résultent de l’accumulation de déficits et de maladies de plusieurs systèmes, et peuvent mener à des chutes à domicile ou à l’extérieur, à un état grabataire, voire à une perte d’autonomie et à une entrée en institution.

syndromes geriatriques seniors

Comment dépister les syndromes gériatriques ?

La prévention en première ligne

Il n’existe pas encore de dépistage systématique des syndromes gériatriques. Néanmoins, il est conseillé de se rendre régulièrement chez le médecin pour procéder à divers bilans de santé, idéalement une fois par an lorsque la situation des patients est stable. Les dépistages revêtent tout leur sens dans le sens où les syndromes gériatriques sont plutôt complexes à diagnostiquer.

L’importance du gériatre dans le cadre des syndromes gériatriques

Il faut en général se tourner vers un médecin gériatre, spécialisé dans les affections physiques, mentales, fonctionnelles et sociales des personnes âgées. Cette branche de la médecine se charge non seulement de soigner les patients âgés, mais leur offre également un soutien médico-social, le but étant d’optimiser leur autonomie et leur qualité de vie.

D’autres praticiens en parallèle

En plus du médecin gériatre, d’autres professionnels de santé peuvent être sollicités pour participer au dépistage des syndromes gériatriques, comme l’ergothérapeute, le psychomotricien, le diététicien, le kinésithérapeute ou encore l’orthophoniste.

Comment traiter les syndromes gériatriques ?

Le traitement des syndromes gériatrique est spécifique à chacun. Les consultations de gériatrie sont d’ailleurs plus ou moins longues, selon les situations. Plusieurs examens peuvent être réalisés (contrôle de la vue, de l’audition, examen bucco-dentaire, électrocardiogramme, mesure de la tension artérielle, ostéodensitométrie…). Le praticien est en outre force de proposition quant à l’aménagement du domicile (souscription d’un abonnement de téléassistance, transformation d’une baignoire en douche, installation de barres de maintien…). En effet, le but est de prendre en charge le patient de manière globale et non pas de se concentrer uniquement sur la médication.

Lire aussi : La gérontologie et la gériatrie expliquées de A à Z

Pour aller plus loin :

Télécharger gratuitement le guide pratique
"Aidants d'une personnes âgée : comment faire ?" :

Guide pratique aidants mail

Remplissez le formulaire ci-dessous pour le recevoir par mail gratuitement