Les lésions cutanées, comme les escarres, touchent en premier lieu les personnes âgées, alitées ou en fauteuil roulant. Invalidantes, ces nécroses de la peau et des tissus surviennent localement, sur des zones du corps où l’appui est prolongé. Seule une approche globale permet une prise en charge optimale des escarres personnes âgées. Décryptage.

Escarres personnes âgées : de quoi parle-t-on ?

Escarres personnes âgées : qu’est-ce que c’est ?

Les escarres personnes âgées correspondent à des ulcérations profondes dues à une nécrose secondaire à l'interruption de la vascularisation d'une zone, principalement cutanée. Ce phénomène est provoqué par une immobilisation ou un alitement prolongé. Les tissus mous sont comprimés entre une saillie osseuse et un support dur, l'irrigation sanguine est donc inefficace. Ceci conduit à la destruction des tissus et à l'apparition d’escarres personnes âgées. Ces dernières apparaissent sur des zones de pression telles que les hanches, le sacrum ou les talons. La problématique en matière d'escarres personnes âgées réside dans le fait que l’on constate en général leur présence alors que les muscles et les os sont déjà endommagés en profondeur.

Les différents stades d’une escarre

En matière d’escarres personnes âgées, 4 stades sont répertoriés :

  1. Le stade 1, qui correspond à l’apparition d'une rougeur persistante sur le point d'appui, même après la pression appliquée par le doigt ;
  2. Le stade 2, qui correspond à la dermabrasion et à l’apparition de cloques au niveau de la zone d'appui ;
  3. Le stade 3, qui correspond à une altération ou une nécrose du tissu sous-cutané.
  4. Le stade 4, le plus sévère, qui correspond à la perte de toute l’épaisseur de la peau avec une destruction importante des tissus (ou atteinte des muscles, des os ou des structures de soutien).

Escarre personnes agees evolution

Causes et complications des escarres chez les personnes âgées

Comme expliqué précédemment, les escarres personnes âgées font généralement suite à une position assise ou allongée prolongée. Les seniors se retrouvent dans l’incapacité de bouger, ce qui entraîne une mauvaise oxygénation des tissus et une altération des vaisseaux. Certains facteurs favorisent leur apparition. Les escarres personnes âgées peuvent mener à d’importantes douleurs physiques, à une souffrance psychologique face à la dépendance (dépression, syndrome de glissement…), à une infection locale plus ou moins profonde, voire à une hospitalisation.

Lire aussi : Syndrome Post-Chute chez les Seniors : qu'est-ce que c'est ?

Escarres personnes âgées : prévention et traitement

De manière générale, le traitement des escarres personnes âgées repose sur la prescription de soins d'hygiène locaux adaptés, de massages visant à favoriser la circulation (en cas de stade précoce) et de pansements spécifiques. La prévention des escarres représente un véritable enjeu. L’une des actions les plus efficaces consiste à dynamiser la personne. Dans l’idéal, celle-ci doit bouger, changer de position et marcher autant que faire se peut.

A domicile, il est conseillé de faire appel aux services d’une auxiliaire de vie, voire d’une garde de nuit si la personne âgée en ressent le besoin. En EHPAD, une étroite collaboration entre le médecin coordonnateur et le personnel soignant doit être mise en place afin d’assurer une prise en charge optimale.

A côté de cela, plusieurs gestes simples de prévention permettent de limiter le risque d'escarres personnes âgées, comme une hydratation suffisante, une bonne hygiène de vie, l’utilisation d’un matelas adapté (à air ou à eau).

matelas anti escarres personnes agees

 

Pour davantage de confort, il est également possible d’envisager un équipement de téléassistance à domicile ou de téléassistance géolocalisée (aussi appelée "téléassistance à l’extérieur"), qui offre l’opportunité de prévenir un chargé d’assistance en cas de besoin (chute, douleur, accident domestique…), et d’être secouru si nécessaire.

teleassistance personne agee domicile

Lire aussi : Quels sont les besoins des personnes âgées à domicile ?

Téléchargez gratuitement le guide pratique
"Perte d'Autonomie d'une personnes âgée : quelles solutions ?" :

guide pratique solutions mad