assystel numerovert

Les personnes âgées sont parfois victimes d’intimidation, voire de harcèlement, de la part de personnes malveillantes. La situation se caractérise par un comportement agressif, intentionnel et répétitif, lequel met en cause un déséquilibre de pouvoir ou de force. Il est important de comprendre le phénomène afin de pouvoir le prévenir et d’agir le cas échéant.

Intimidation personne âgée : qu’est-ce que c’est ?

Définition de l’intimidation personne âgée

L’intimidation désigne des paroles ou des gestes dénigrants, dégradants, insultants ou menaçants répétitifs dans le temps. L’intimidation peut également être de nature matérielle et se manifester par l’intrusion dans l’espace personnel. En outre, quand elle est perpétrée au moyen des technologies de l’information et des communications, on parle de cyberintimidation. Ce type de situation peut se produire à tout âge. Lorsqu’elle concerne des individus fragiles ou vulnérables, comme des personnes âgées, l’intimidation est généralement commise par des personnes plus jeunes ou par un autre aîné, dans un contexte de dépendance ou de rapports de force.

Le harcèlement envers une personnes âgée peut aussi être perpétrée par un proche aidant ou par un professionnel. Bien qu’aucune étude ne permette d’évaluer l’ampleur de l’intimidation vécue par les personnes âgées, elle est à l’évidence bien présente, en particulier lorsque celles-ci vivent seules, sont isolées socialement, affaiblies psychologiquement ou physiquement.

Les conséquences potentielles de l’intimidation envers une personne âgée

L’intimidation envers une personne âgée, quelle que soit sa forme, est néfaste. Elle peut entraîner des conséquences psychologiques (stress, angoisse, anxiété, baisse de l’estime de soi, dépression…), sociales (isolement…) et physiques (troubles du sommeil, pertes de capacités fonctionnelles…). Le harcèlement envers les seniors peut aussi entraîner des conséquences chez les personnes qui en sont témoins, notamment dans les établissements. Les autres résidents peuvent éprouver de la peur, un sentiment d’insécurité, éviter de participer aux activités et s’isoler également.

blessure personne agee intimidation

Comment prévenir l’intimidation envers une personne âgée ?

Il est essentiel de prévenir l’intimidation envers une personne âgée. Des mesures simples peuvent déjà être appliquées en tant que citoyen, comme le fait d’adopter une attitude positive envers les personnes âgées, d’apprivoiser les changements liés au vieillissement ou encore de renforcer les liens intergénérationnels. En EHPAD, il est primordial d’établir des lignes directrices et des politiques claires afin de répondre aux comportements intimidants. Une autre astuce consiste à accrocher des affiches qui encouragent la gentillesse, la courtoisie et l’inclusion. Enfin, c’est en effectuant davantage de campagnes de sensibilisation et en proposant des formations, du soutien et des ressources, notamment au personnel soignant, que la société parviendra à changer de paradigme.

Comment faire un signalement en cas d'harcèlement sur une personne âgée ?

Si en tant que personne âgée, vous êtes victime d’intimidation, vous devez agir, même si vous avez peur. En effet, la situation doit cesser. La première chose à faire est d’en parler à un proche pour qu’il intervienne, ou au responsable de votre milieu de vie. Si vous ne vous sentez pas écouté, vous pouvez réunir des preuves afin de porter plainte. Dans ce cas, n’hésitez pas à demander conseil à un avocat pour vous aider à identifier la procédure la plus adaptée à votre situation et à construire un dossier solide.

A noter que les professionnels du soin ont aussi un rôle à jouer pour faire cesser l’intimidation envers les personnes âgées. Il convient d’adopter une position claire contre ce type de maltraitance en mettant en place un programme de tolérance zéro.

Télécharger gratuitement le guide pratique
"Aidants d'une personnes âgée : comment faire ?" :

Guide pratique aidants mail

Remplissez le formulaire ci-dessous pour le recevoir par mail gratuitement