Qu'est ce que la bientraitance ?

Si l'on s'en réfère à la définition donnée par la Haute autorité de santé, la bientraitance est "une démarche globale dans la prise en charge du patient, de l'usager et de l'accueil de l'entourage visant à promouvoir le respect des droits et libertés du patient, de l'usager, son écoute et ses besoins tout en prévenant la maltraitance"

Les 3 composantes essentielles de la notion de Bientraitance sont donc l'écoute apportée, la prise en compte des besoins de la personne et la prévention de la maltraitance.

bientraitance personne agee

La bientraitance fait son entrée dans le dictionnaire.

La nouvelle est tombée en décembre 2012, le mot "Bientraitance" fait son entrée dans la version 2013 du dictionnaire. Cette reconnaissance officielle est le fruit du combat de Myriam Munch, la présidente de l'association pour le libre choix des malades, agissons pour la bientraitance.

Souhaitant aborder les problèmes de maltraitance d'une manière positive, elle a donc décidé de lui opposer la notion de bientraitance. Après avoir réalisé une liste de recommandations pour la bientraitance, elle s'est adressé à l'académie française afin que le mot "Bientraitance" fasse son entrée dans le dictionnaire.
 

La bientraitance des personnes âgées, un enjeu qui nous touche tous


La protection des personnes âgées contre la maltraitance est une problématique qui concerne aussi bien les membres de la famille, que le personnel des établissement spécialisés : Maison de retraite, hôpitaux, établissements pour soins de longue durée.
 

Cette maltraitance peut se manifester sous de nombreuses formes :

  • Pression psychologique
  • Non-respect de la dignité
  • Privation de libertés
  • Manque de soins ...
  • On estime entre 4 et 6 % le nombre des personnes âgées ayant connu une forme de maltraitance au domicile.

Promotion de la bientraitance chez les professionnels de la santé


Afin de promouvoir la bientraitance auprès des professionnels de santé, la Haute Autorité de santé (HAS) a publié un ensemble d'outils qui sont diffusés au sein des établissements de santé. Ces outils ont pour objectif de simplifier l'auto-évaluation des pratiques de ces établissements et la prévention de la maltraitance.

Un guide contenant des informations sur les bonnes pratiques à déployer viendra compléter ces outils.

Pour informations complémentaires :

Assystel traite chaque année plus de 300 000 appels dont 25 000 demandes d’aides et appels d’urgence nécessitant l’intervention du réseau d’aidants (famille, amis, voisins ou secours locaux) dont 8 000 chutes. 
 

A travers son métier de prestataire de service de téléassistance, il arrive qu’Assystel soit confrontée au problème de maltraitance des personnes âgées et dépendantes, population fragilisée et vulnérable.

C’est pourquoi Assystel s’engage à soutenir toutes actions participant à la bientraitance des personnes âgées à travers une chartre éthique signée par chacun de ses distributeurs locaux intervenant au domicile et à travers sa participation active depuis plusieurs années aux différentes campagnes de sensibilisation destinées au maintien à domicile des seniors.

Les films Champagne et Les Anges Anonymes d’Olivier Ducray en sont de bons exemples.